Kit de soins contre les plaies animales, EM-X poudre

Le « kit » plaies est spécialement étudié pour soigner grâce à EM, les plaies animales infectées ou non, il contient 1 flacon  de 500ml d'EMA et 1 sachet de 200g d’EM-X en poudre.

Dans certains cas, les plaies s’infectent malgré l’utilisation de désinfectant.

EM-A mélangé à EM-X céramique en poudre a une action probiotique qui permet de combattre les microorganismes présents dans la plaie (infection). Dans le même temps, la céramique qui sert de supports aux microorganismes EM émet des vibrations qui inhibent le développement de l’infection.

L’organisme peut ainsi se régénérer normalement, sans utilisation d’antibiothérapie (immuno dépression) ou de désinfectants (oxydants).

Bien que ce soit peu probable, si la plaie n’évolue pas correctement après 4 jours, consulter un vétérinaire.

Mode d’emploi pour les plaies :

Eliminer toute trace de désinfectant, bien nettoyer la plaie (croutes, poils souillés) avec une compresse mouillée avec du liquide physiologique ou de l’eau activée avec EM-X céramique salée à 9p 1000 (*) ;

Verser 5ml d'EMA dans dans un très petit bocal contenant 20 gr de poudre céramique (si vous voulez conserver une partie du mélange = au réfrigérateur), mélanger pour obtenir une pommade homogène.

Badigeonner dans et autour de la plaie avec l’EM-A qui reste dans le flacon.

Etaler la pommade sur la plaie ; la remplir si elle est profonde.

Recouvrir de deux compresses mouillées (*)

poser un pansement. Le changer tous les deux jours.

 

Mode d’emploi pour pulvérisation :

Vider le contenu d’EMA et d’un sachet d’EM-X céramique en poudre dans un pulvérisateur de 1000ml rempli de liquide physiologique ou d’eau activée avec EM-X céramique salée à 9p 1000 (*);
Pulvériser sur le dos des animaux et sur leurs blessures superficielles.


Le mélange obtenu doit être remué vigoureusement avant utilisation et conservé dans un endroit sec et frais à l’abri de la lumière ou au réfrigérateur. Il doit être utilisé rapidement (1 à 2 semaines).
 

EM-A se conserve mieux et plus longtemps si il est conservé au réfrigérateur et à l’abri de l’air qui peut changer l’équilibre des 5 familles de microorganismes en place. Sans franchement détériorer EM-A, l’air altère sa qualité à chaque ouverture du flacon ; Surtout passé la première moitié du flacon. Avant de refermer le flacon, faire sortir l'air en pressant sur le flacon.

  

 

EM-1 (appelé aussi solution mère)

EM-1 est le concentré de microorganismes, à la base de tous les autres produits

EM-1 est une polyculture de près de 80 micro-organismes naturellementprésents dans la nature, dont des levures, des bactéries lactiques et desbactéries photosynthétiques.Il se présente sous forme d'un liquide brunâtre à l'odeur aigre-douce etprésente une valeur pH de 3,5.Les micro-organismes se trouvent en état de latence, ce qui permet leur longue conservation.Pour une meilleure conservation, il est préconisé de conserver EM-1 au réfrigérateur. Il convient avant utilisation de remettre le flacon à température ambiante pendant au moins quatre heures.

EM-1 est très bénéfique pour les organismes vivants ; plantes, animaux, hommes. EM-1 est d’autant plus efficace que le milieu dans lequel il est déverséest riche en eau (ce qui est le cas de tout le monde vivant).Les microorganismes qui le composent sont naturels, antioxydants,favorisent la fermentation positive et transmettent des vibrationspositives pour la vie.

Ces microorganismes ne sont pas génétiquement modifiés et sontutilisables en agriculture biologique.EM-1 est cité dans la liste des intrants du FiBL1

EM-1 est activé lorsque les microorganismes sont placés dans unrécipient dans lequel l’air n’entre pas, à température de 35°c environ, en présence d’eau et de nourriture adaptée à son développement harmonieux.

Le foisonnement d’EM-1 permet la fabrication de nombreux produits dont l’EM-a (EM-Activé) dont les applications sont nombreuses (voir fiche technique EM-a)

L’institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) est l’un des principaux instituts de recherche d‘agriculture biologique mondial, page 33 de la liste des intrants


RÉSUMÉ : Les EM libèrent des substances actives antioxydants, bio actives et fortement énergétiques à partir de matériaux organiques et contribuent ainsi à augmenter l'énergie positive et structurante qui favorise la vie. La putréfaction est inhibée et une décomposition par fermentation favorisée. Sous l'effet des EM s'établit un équilibre naturel des microorganismes utiles permettant de vaincre les moisissures, les mauvaises odeurs, les maladies et d'autres processus de dégénérescence. 

INTRODUCTION

 

Cycle de la nature

 L'ensemble du cycle de nutrition sur terre est une chaîne : terre => plantes => animaux => hommes => terre.

Un nombre incalculable de transformations s'effectue constamment. Des milliers de substances différentes et des millions d'espèces de micro-organismes (bactéries, champignons, levures, etc.) y participent. L'homme peut stimuler ou détruire ces processus.

 

Ce que sont les micro-organismes :

 

Les micro-organismes sont de tous petits êtres vivants (Bactéries, Levures, Champignons, Algues), monocellulaires ou multicellulaires. Ils sont si petits qu'ils ne deviennent visibles au Microscope qu'à un grossissement de plusieurs centaines de fois.

Petits assistants d'une grande aide

Dans les processus vitaux de ce cycle, les petits micro-organismes sont d'une grande aide. Il yen a des millions de sortes. Un seul gramme de terre contient des milliers de milliards de ces microorganismes. Ils transforment d'innombrables substances en nutriments pour les plantes, les animaux et les hommes. Ils sont en d'autres mots la base de toute vie.

Ne pas avoir peur des bons micro-organismes, ils sont depuis longtemps nos assistants

Depuis les temps immémoriaux, les micro-organismes nous aident à brasser la bière à fabriquer le pain à produire la choucroute et les autres aliments fermentés, à fermenter le vin et d'autres alcools, à fabriquer le fromage. On les retrouve sous forme de médicaments, en particulier d'antibiotiques.

Information extraites de la brochure mise au point par le GIE Suisse des microorganismes efficaces de Suisse (www.ig-em.ch)

Les micro-organismes se répartissent en trois grandes catégories :

Les micro-organismes de décomposition et de dégénérescence. Leurs métabolites sont desoxydants responsables de la putréfaction, de la décomposition et de la dégénérescence.Dans ces processus se forment des radicaux libres (oxygénés agressifs) qui sont à l'originede la plupart des maladies.

Les micro-organismes structurants, de régénération et de fermentation.Leurs métabolites sont des antioxydants qui sont à la base de la santé des sols, des eaux,des plantes, des animaux et des hommes.

Les micro-organismes neutres, qui sont quantitativement les plus représentés. Ces micro-organismes sont des suiveurs qui se comportent en élément structurant ou décomposant,suivant la prépondérance des deux autres groupes.

 

Ce qu'il faut considérer ici

Avant de continuer, il nous faut considérer que les processus de digestion et d'alimentation présents dans les sols se déroulent de façon très analogue à ceux des systèmes de digestion des animaux et des personnes. Les sols sont le système de digestion des plantes. Cela signifie en fait que seul ce que l'homme et l'animal peuvent se permettre pour leur santé devrait être aussi infligé à nos sols.

L'état microbiologique de la Terre

Du fait de la pollution de l'environnement, de la fertilisation artificielle des sols, de la luttechimique contre les parasites et des médicaments (en particulier des antibiotiques), lesmicroorganismes de décomposition se sont multipliés de façon vertigineuse.On parle d'une prédominance de 98 % des micro-organismes oxydants et que cedéséquilibre s'accentue de plus en plus, alors que leur proportion idéale n'est que de 2 %seulement.

D'un point de vue microbiologique, la Terre s'approche donc de la fin de sa fertilité. Lesfertilisants artificiels, les pesticides et les fongicides ne peuvent pas y remédier, leurs effetssont même exactement contraires.

CE QUE SONT LES EM? EM signifie «micro-organismes efficaces » (Effective Microorganisms en Anglais). Ils ont été découverts par M.Teruo Higa, docteur en agronomie et professeur d'université en horticulture à l'université de Ryukyus à Okinawa (Japon).

Dans les EM vivent en équilibre plus de 80 espèces différentes de micro-organismesaérobies et anaérobies où les uns vivent des métabolites des autres.Les levures, les bactéries lactiques et les bactéries photosynthétiques forment les plusgrands groupes des EM.Ces micro-organismes sont aussi employés pour la fabrication d'aliments et sont profitablesà l'homme et à l'environnement du fait de leur composition optimale.

Ce qui rend les EM si remarquables, c'est ce mélange de 80 espèces de microorganismes qui ont ensemble une action de régénération, structurante et antioxydante qui leur confère des effets extraordinaires et une palette d'applications très large et variée, presque sans limites.

  

LES TROIS CHAMPS D'ACTION DES EM

 

LA FERMENTATION

Une fermentation est une transformation analogue à celle qui a lieu lors de la fabrication de la choucroute. Des matières premières organiques de qualité supérieure sont soumises à un processus de fermentation en présence de microorganismes efficaces avec lesquels les substances bio actives formées pendant la fermentation peuvent déployer leur action. Les micro-organismes efficaces (EM) produisent aussi bien des substances riches en énergie, autrement dit des substances facilement ré exploitables par d'autres organismes, par exemple des acides organiques et des alcools, des sucres, des acides aminés et des vitamines que des substances bio actives et des antioxydants (entre autres la vitamine E, les flavonoïdes, etc.) à partir de substances organiques.

Ces transformations ne produisent aucuns dérivés nuisibles tels que l'ammoniac ou l'acide sulfhydrique. Au contraire, les biogaz existants sont dégradés. Les nutriments normalement indisponibles, les substances biologiquement actives (minéraux, vitamines, nucléotides, antioxydants) et les enzymes mis à disposition par les EM avec la décomposition de matériaux organiques stimulent d'autres micro-organismes dans leur activité, entraînent une meilleure fertilité des sols, fortifient les plantes, contribuent à renforcer le système immunitaire et améliore l'indice de consommation des animaux.

 

L'ANTIOXYDATION

Les EM, en tant que micro-organismes structurants et de régénération, produisent des antioxydants en métabolites.

Ces antioxydants ralentissent les processus pathogènes et de dégénérescence tels que le vieillissement prématuré ou la formation de rouille sur les métaux.

Aujourd'hui l'oxydation s'intensifie et il devient de plus en plus urgent de trouver un moyen de revenir à un rapport équilibré entre oxydation et antioxydation. Les processus oxydants et déséquilibrés entraînent une augmentation de l'entropie, qui est la dispersion de l'énergie sous des formes d'énergie toujours plus pauvres, par combustion, oxydation, putréfaction ou par pollution. Il faut des forces de plus en plus importantes pour contenir ce processus et pour l'inverser. Les propriétés de fermentation et antioxydantes des EM y participent activement. On trouve des exemples d'inversion de l'entropie par les EM dans l'agriculture, dans l'élimination des déchets, dans le secteur agro-alimentaire et dans le bâtiment.

Les EM favorisent les processus biologiques ayant une action antioxydante et structurante, entraînant avec eux la grande masse des « bactéries suiveuses » qui d'elles-mêmes n'agissent ni positivement ni négativement ; ils empêchent ainsi une putréfaction de par le grand nombre de bons micro-organismes et du fait des métabolites antioxydants actifs. Les micro-organismes nocifs ne peuvent plus se propager car les EM, renforcés par les micro-organismes neutres, leur font concurrence (en particulier pour la nourriture) et les supplantent. Avec leurs métabolites à grande valeur énergétique, les EM favorisent le développement de tous petits êtres vivants utiles du sol et celui des plantes.

Les EM compliquent la colonisation des surfaces par des agents pathogènes car ils maintiennent les surfaces occupées par de bons micro-organismes. Il en résulte un milieu antioxydant utilisé par exemple pour l'hygiène ou pour la santé animale (flore intestinale).

Les cas d'infestations sont réduits car la plupart des parasites préfèrent un milieu oxydant et n'apparaissent même pas dans le milieu antioxydant des EM.

LA TRANSMISSION DE VIBRATIONS

Les champs vibratoires et les champs énergétiques de régénération ont un effet important,difficile à expliquer et qui est loin d'avoir été entièrement étudié.Les EM créent, de par leur métabolisme et leurs vibrations résonantes, un milieu dans lequelles processus de régénération peuvent être renforcés. Les informations positives issues desEM interviennent dans les processus vitaux environnants et les convertissentprogressivement en sources d'énergie à vibrations harmoniques.

Les EM stimulent des forces positives dans leur environnement et favorise ainsi la croissance et le développement dans de nombreux domaines.

Ces vibrations résonantes sont présentes dans tous les produits EM.La céramique EM-X a été spécifiquement développée pour la transmission de vibrations.Les produits en céramique EM-X sont mis en œuvre pour l'activation énergétique de l'eau,pour la conservation d'aliments frais, pour la création d'un climat ambiant agréable, pour lastimulation de la croissance des plantes et des micro-organismes et pour de nombreusesautres applications.Des processus analogues ont lieu dans le domaine de l'homéopathie.


LES EFFETS DES EM

  •  équilibre, amélioré, entre les micro-organismes de dégénérescence et de décomposition et les micro-organismes structurants et de régénération
  • Une meilleure structure du sol et son activation par de tout petits êtres vivants
  • Un humus régénéré, plus souple et perméable
  • Une meilleure capacité de rétention d'eau par le sol
  • Une meilleure croissance des plantes et des animaux
  • Une stimulation de la santé des plantes et de la santé animale Des légumes, des fruits et une viande plus aromatiques
  • Une meilleure conservation des légumes, des fruits et de la viande Une augmentation de la valeur biologique du compost
  • Moins de moisissures
  • Une diminution des mauvaises odeurs de lisier et des processus de putréfaction
  • Un ensilage plus sûr et de meilleure qualité pour l’agriculture
  • Une inversion de l'entropie (l'entropie est la dispersion de l'énergie sous des formes d'énergie de plus en plus pauvres)

 

LES APPLICATIONS DES EM-1

EM-1 ont l’avantage d’être très concentré et très pur. Compte tenu de sont coût plus élevé qu’EM-a (voir la fiche technique d’EM-a), il convient de les utiliser pour les applications les plus pointues. Pour l’équilibre en microorganismes des milieux sensibles :

intestins, peau, cavité buccale, des mammifères jeunes et adultes ;

Aide à l’amélioration de l’état de santé en période de maladie ou après traitement ;

Amélioration du fonctionnement des milieux d’élevage sensibles et protection de leurs habitants (aquariums, terrariums, vivariums) L’action antioxydante des EM-1 permet une amélioration de l’état de santé et aide efficacement à la lutte contre nombre de maladies. Dosage : 10ml par jour en cas de problèmes, par semaine en entretien.

 

Source : EM France 

Cette fiche est en lien avec Kit contre les plaies animales

Envoyez par email à un ami Envoyez par email à un ami