Matière organique fermentée : Bokashi aérobé

LE BOKASHI AEROBE EM

« Bokashi » est un mot japonais qui signifie « matière organique fermentée ».  Le Bokashi est produit en fermentant un mélange de matières organiques au moyen d’EM. Le principe Bokashi  s’applique aussi bien pour produire un améliorant du sol, que de l’aliment pour bétail. La qualité du Bokashi est  fort augmentée en y ajoutant de la farine fine de coquillages marines et des minerais d’argile.
              

Avantages :
Peut être produit à grande échelle. La durée de fermentation est inférieure à celle du Bokashi anaérobe.


Désavantage :

Perte d’énergie de la matière organique parce que, au cours de la fermentation, la température s’élève trop
(75° ou plus)


Applications :

Une source d’alimentation pour les micro-organismes à apporter dans le sol, de sorte que ceux-ci s’installent  Définitivement dans le sol, se reproduisent et ainsi dominent les bactéries, virus et moisissures nuisibles y  présents. L’élément constructif domine. D’aucune autre façon l’agriculture et l’horticulture ne peuvent bénéficier  durablement du sol.


Préparation :
Toute sorte de matériau organique peut être utilisé pour la production de Bokashi. Il est toutefois conseillé une  combinaison d’au moins trois matières organiques différentes afin d’augmenter la diversité microbe.

Le son de riz est fort recommandé.
Ci-après la préparation d’un Bokashi typique :
1 ; Matériau organique 150 litres (volume)
2. EM 1 150 ml
3. Mélasse 150 ml
4. Eau 15 litres
5. Minerais argileux 2,5 kg
6. Poudre de coquilles marines 2.5 kg

La quantité d’eau dépend de l’humidité des autres composants. L’humidité totale ne peut dépasser les 30%
.
En pressant dans la main le Bokashi fini, il ne peut ni se désintégrer ni peut en couler du liquide. Un tel Bokashi donne un toucher comme une éponge pressée. En touchant le morceau comprimé, celui-ci doit se désintégrer.

Préparation aérobe

1. Mélangez les matières organiques.
2. Dissoudre la mélasse en un peu d’eau chaude et ajouter aux 15 litres d’eau.
3. Ajoutez l’EM 1 à cette solution.
4. Ajoutez graduellement la solution complète aux matières organiques et mélangez le tout très bien.
5. Déposez le mélange sur une dalle en béton et couvrez le tas de sacs en jute, de nattes de roseau ou d’une couverture plastique. Evitez l’exposition à la pluie.
6. En circonstances aérobes, le Bokashi se fermente très vite, ce qui résulte en une hausse de la température. Contrôlez régulièrement la température. Au-delà des 50°, le Bokashi doit être remué pour l’aérer. Le Bokashi est prêt à l’utilisation quand il donne une odeur douce de fermentation et que l’on aperçoit de petites moisissures blanches. En cas d’odeur acide et putréfiée, le Bokashi n’est pas bon.
7. Durée de fermentation :en été : 3 à 4 jours au moins, en hiver : 7 à 8 jours au moins
8. Une fois prêt, il vaut mieux utiliser le Bokashi de suite.
Pour conserver : sécher à l’ombre et emballer en sacs plastiques.


Quantité :

Par 100 m2 de terrain : 10 kg.
100 grammes par m2 suffisent, maximum 1 kg.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous contactez au 03.87.95.33.20.

Cette fiche est liée à

Bokashi-démarreur de fermentation organique 2 kg

Bokashi + 400 engrais durable

Pot de fermentation Bokashi 15 L fabriqué au Japon

Envoyez par email à un ami Envoyez par email à un ami